mortierbrigade imagine les rêves des Bruxellois pour Bike for Brussels

mortierbrigade imagine les rêves des Bruxellois pour Bike for Brussels

Lundi 14 mai 2018 — Quel serait votre plus grand rêve pour faire de Bruxelles une ville meilleure ? Plus de sécurité, plus d’espaces verts, plus de facilité ? mortierbrigade et Bike for Brussels ont interviewé trois bruxellois afin de connaître leur vision et les ont surpris en leur offrant leur rêve… sur un vélo ! Ce sont des artistes locaux qui ont illustré, peint ou encore designé leur vision de Bruxelles. Leur aventure est retracée dans trois mini-films diffusés online. La campagne a pour but de montrer que le vélo est une solution pour améliorer la ville au quotidien. Jusqu’au 15 juin, les internautes peuvent faire part de leur rêve le plus fou sur bike.brussels et tenter de remporter un vélo exclusif signé par un designer bruxellois.

Sarah, Blanca et Oncle Kinch rêvent tous les trois d’un meilleur Bruxelles. Leur imagination a littéralement pris vie grâce aux talents de 3 artistes, qui ont conçu un vélo personnalisé et exclusif pour chacun. Découvrez leur histoire ici.  

Avec cette campagne, Bike for Brussels veut démontrer que, quels que soient nos rêves pour Bruxelles, le vélo participe activement à une évolution positive de la capitale. Camille Thiry, porte-parole de Bruxelles Mobilité :

“Avec cette initiative, nous ne voulons pas seulement pousser et soutenir les cyclistes, nous voulons également montrer que le vélo apporte une réponse aux défis auxquels Bruxelles fait face. Et cela passe naturellement par la participation active des Bruxellois. C’est pourquoi nous leurs donnons la parole en leur permettant de partager leurs rêves les plus fous avec l’ensemble de la communauté.”

 

Collaboration exclusive avec de jeunes designers

Dans le cadre de cette campagne, Bike for Brussels a fait appel à de jeunes talents bruxellois. 

Ben Bauchau, est un illustrateur basé à Uccle. Il a imaginé le rêve de Sarah, une ville où les oiseaux chantent, sans voiture et où les bâtiments regorgent de couleurs. Bieke Buckinx, jeune peintre de 29 ans habitant Molenbeek, a réalisé le vélo d’Oncle Kinch, qui rêvait d’une ville plus verte et plus conviviale. Et enfin, Karolien Vanderstappen, illustratrice de 36 ans et son compagnon Jonas Jatidjan, ont imaginé le vélo de Blanca, qui aimerait des parcs plus verts et se verrait bien traverser Bruxelles en téléphérique.

Tous ceux qui souhaitent, comme Blanca, Kinch et Sarah, remporter un vélo original, personnalisé et unique, peuvent soumettre leur rêve pour Bruxelles sur le site bike.brussels jusqu’au 15 juin. Les deux rêves les plus originaux seront sélectionnés et remporteront un vélo personnalisé par un jeune artiste bruxellois.

 

 

Bike for Brussels - Kinch

Bike for Brussels - Blanca

Bike for Brussels - Sarah

Anne-Cecile Collignon PR Manager at mortierbrigade